Sixième séance du séminaire CICUR : 13 novembre 2023

Les troubles du sens et l’approche curriculaire (suite)

Séance (la troisième) en visioconférence (Zoom), organisée par le groupe de travail « Quels savoirs porteurs de sens pour tous les élèves ? 

L’école, les études, les apprentissages revêtent, pour les élèves, une grande diversité de sens. Tantôt simple passage obligé pour espérer une insertion professionnelle et sociale convenable, tantôt suite d’épreuves qui mettent à mal l’estime de soi ou, à l’opposé, parcours au long duquel on a acquis savoirs et compétences et construit son autonomie.

Un groupe de travail du CICUR (GT2) tente d’explorer ces tensions et de proposer des voies de formation qui tiennent ensemble les exigences propres à l’école et le sens que des jeunes de diverses origines peuvent donner aux apprentissages scolaires.

Le groupe de travail est composé de Élisabeth Bautier, Marie France Bishop, Maryline Coquidé, Patrick Rayou (co-pilote), Yves Reuter, Gérard Sensevy et Vincent Troger (co-pilote).

Programme de la troisième séance publique du groupe de travail

Chaque présentation des intervenants durera 35 minutes et sera suivie par 20 minutes d’échanges avec des discutants du groupe de travail.

14h00- 15h00

Fabien Courtin, Aurélie Goy et Jean-François Métral  présentent l’expérience du LéA de La Roche-sur-Foron (lieu d’éducation associé à l’Institut français de l’éducation) de l’Ecole nationale des industries du lait et des viandes (ENILV), établissement de l’enseignement agricole situé en Haute Savoie et centre de formation professionnelle spécialisé en agro-alimentaire et dans tous les métiers du vivant. Véritable entreprise-apprenante, l’école intègre ses ateliers technologiques de transformation fromagère et de produits carnés dans les parcours de formation des élèves, qu’ils soient en formation initiale scolaire, par apprentissage ou en formation continue. Leur recherche montre que la construction, pour les apprenants, du sens des situations proposées à l’atelier et de ce qui y est enseigné, ne va pas de soi. Elle nécessite une ingénierie, qui implique, au-delà des apprenants, tous les partenaires : enseignants et formateurs assurant les enseignements, moniteurs qui accompagnent les élèves dans les ateliers et tuteurs en entreprise. {vidéo}

15h00-16h00

La Maison de la Pédagogie de Mulhouse (Lucile Anger, Jean-Pierre Bourreau, Agathe Chenelot, Thomas Choisy, Annie De Larochelambert, Maïté Demichel, Michèle Sanchez, André Winling) qui a fait passer et a analysé un questionnaire auprès de 85 élèves de 4ème de collèges REP et non REP sur le sens de l’école et des apprentissages. {vidéo}

16h00-17h00

A l’issue des présentations, échanges entre les intervenants, les membres du CICUR et le public. {vidéo}



Citer ce billet
curriculum2020 (2023, 12 octobre). Sixième séance du séminaire CICUR : 13 novembre 2023. Interpellation curriculum. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nfrs

2 réflexions sur « Sixième séance du séminaire CICUR : 13 novembre 2023 »

  1. Seconde inscription après celle du 10 car j’ai un doute sur la bonne prise en compte.

    1. Vous n’avez sans doute pas reçu le mail de confirmation de votre inscription car Wanadoo le bloque systématiquement. Si vous disposez d’une autre adresse de messagerie, refaites votre inscription en l’indiquant. Si ce n’est pas le cas, merci de nous le signaler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.