Frise : Allemagne XVIIe siècle, contexte de la Réforme luthérienne

Changement de paradigme pédagogique sous l’influence déterminante de Comenius (1592-1670)
Il ne s’agit pas seulement de former des chrétiens mais également des citoyens « en état de remplir utilement la fonction qui leur incomberait un jour dans la société ».
(E. Durkheim, op.cit., p. 326)
« Nécessité d’ajouter, de juxtaposer une culture temporelle qui préparât [l’élève] davantage à la vie réelle ». D’où l’insistance sur le contact avec la réalité, notamment la nature. Les sciences de la nature prennent un intérêt pédagogique refusé jusque-là.
« le livre, le texte doivent s’effacer devant la chose, devant la réalité ».
(E. Durkheim, op.cit., p.328)

Selon cette nouvelle orientation il convient aussi d’enseigner : 

  • la langue nationale et des langues vivantes
  • toutes les sciences sans exception

Se fait jour l’idée d’un encyclopédisme scientifique, ce qui fait dire au philosophe Leibniz : « les sciences du réel, toutes ou presque toutes, viennent d’Allemagne ».

Au milieu du XVIIIe siècle sont fondées en Allemagne les premières Realschulen, « […] premières écoles secondaires où l’enseignement des réalités, des choses et des sciences prît la place de l’enseignement purement littéraire qui avait été en honneur jusque-là ».
« Chez nous [en France] ce mouvement […] a commencé beaucoup plus tard. La France a été sous ce rapport d’un siècle en retard sur l’Allemagne ».
(E. Durkheim, op.cit., p.330)

En effet, en France, aux XVIe-XVIIe siècles, avec l’importance prise par les Jésuites, c’est une autre orientation qui a prévalu.



Citer ce billet
curriculum2020 (2023, 10 janvier). Frise : Allemagne XVIIe siècle, contexte de la Réforme luthérienne. Interpellation curriculum. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nfrd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.